A vos Fantasmes et Vos Récits…

Coucou mes chéris voici ce nouvel article ou vous pouvez gagner une photo dédie juste pour vous…vous êtes entre tous les réseaux confondus Twitter, Instagram, Snapchat, Facebook plus de 140 000 à me suivre et malgré tous mes efforts moi je suis toujours la seule à vous répondre sur mon pc mon phone et ma tablette alors je pense que certains d’entre vous aimeriez pourvoir discuter avec moi ou me parler de vos envies, désirs ou même fantasmes les plus torrides…. et je suis même sûre que les plus présents seront eux aussi très content de cet article!

Bon passons au vif du sujet car si tu es arriver à lire jusque là c’est que tu t’attends à quelque chose….non?

Comme vous le savez je suis bi mais aussi libertine alors je pense que je loupe de belles discussions aussi enrichissantes qu’ exitantes

Suite aux grands nombres d’amants que vous êtes je pense que je vais vous donner la possibilité ici de vous lâchez sur vos désirs…avec de beaux récits et pourquoi pas des romans… oui je suis aussi une grande lectrice je serais très assidue et je l’espère très excitée

Je me vois déjà toute chaude à vous lire le soir ou le matin au réveil et pourquoi pas dans mon bain…alors si vous voulez vraiment me faire

plaisir et me donner envie…faites ressortir le coté intellect de votre personnalité et faites moi vibrer dans vos écrits!

Petite infos pour vous corser la mise je demande un minimun d’écrits…et non 2 lignes…

alors si vous voulez jouer le jeu à vos plumes je suis impatiente de vous lires… pour cela il suffit de commenter si dessous

J’oublier le plus important je noterais et récompenserais

les plus brillants d’entre vous par des photos dédies!

Gros bisous mes chéris…

 

8 pensées sur “A vos Fantasmes et Vos Récits…

  • Coucou Kat, dommage que ton concours d’histoires erotiques ne prennent pas trop… Je t’écrirais une nouvelle histoire prochainement si tu es sage

    Répondre
    • coucou merci jedi18 mais tes récits m’ont plus bisous a toi

      Répondre
  • Je suis pas sûr que tu sois très sage aujourd’hui mais tu m’as inspiré…

    Seule dans son bureau, Kat regardait les petits flocons qui passaient devant sa fenêtre. Ce lundi d’hiver n’avait rien d’exceptionnel et pourtant il allait marquer la sexualité de la jeune secrétaire.
    Comme souvent lors de la pause repas, ses collègues l’abandonnaient pour une bonne heure et elle s’ennuyait terriblement. Elle sortie son téléphone et pris une ou deux photos de son jolie sourire pour partager sur son Twitter, elle savait faire plaisir à ses followers. Elle commença à remonter son fil de Tweets et tomba sur plusieurs photos de bels hommes.
    Elle regarda autour d’elle, personne comme d’habitude. Elle glissa sa main sous sa jupe juste sur le tissu de son string au niveau de son pubis. Elle sentait déjà la chaleur monter en elle.
    Les photos défilaient sous ses yeux et les hommes se dévoilaient de plus en plus. Parfois elle tombait même sur des vidéos. Voir ces corps se mêler sous ses yeux lui faisaient regretter de ne rien avoir sous la main. Son regard balaya la pièce et aperçu une banane sur le bureau de l’un de ses collègues. Elle hésita tout en commençant à caresser son clitoris au travers le tissu. Rapidement sa tête ne contrôlait plus grand chose et elle se leva pour aller chercher le fruit.
    Elle s’asseya sur le fauteuil de son collègue et glissa le fruit sur le côté de son string.
    La banane était bien dure mais froide, elle fût un peu déçue et son excitation baissa… Elle allait retourner à son bureau lorsque la porte s’ouvrit !
    Elle resta figée sur place, le string descendu au genoux et la banane dans la main.
    Ses yeux rencontrèrent ceux de la personne entrante… Le propriétaire de la banane ! La situation était complément dingue.
    Kat se sentit honteuse. Le collègue avait l’air d’essayer d’analyser la scène. Il s’approcha d’elle alors qu’elle était toujours assise sur son fauteuil.
    « – Et bah alors Kat, une petite envie ? »
    Le jeune homme sourit.
    Kat se sentait comme une petite vierge surprise par sa mère. Mais elle se ressaisit rapidement et au point où elle en était, ne se dégonfla pas.
    « – Oui j’ai même une grande envie mais ce fruit n’est pas assez excitant… Une solution ? »
    Le collègue se pencha devant elle et sans un seul mot glissa sa tête entre ses jambes. Ses mains parcouraient les mollets de Kat et sa bouche déposa des baisers le long de ses cuisses puis de plus en plus haut.
    Rapidement sa langue se balada autour de sa zone la plus intime. Ses doigts se rapprochaient aussi.
    Kat glissa faisait glisser ses doigts dans les cheveux bruns de son nouvel amant. Ses ongles s’enfoncèrent dans son crâne lorsque sa langue toucha son clitoris. Il était doué et savait où aller. Kat se concentrait sur ce plaisir inattendu il y a quelques minutes encore. Langue et doigts se livraient un balai erotique au coeur de son intimité et déjà les premiers sursauts parcouraient son corps. Elle résistait et ne voulait pas céder aussi vite. Elle le repoussa violemment.
    « – Es-tu aussi bon avec ta queue ? »
    Il souria une nouvelle fois, visiblement il avait l’air sûr de lui.
    Il se releva, son pantalon ne cachait plus rien de la bosse naissante. Il ouvrit sa braguette et un véritable titan en jaillit. Fièrement dressé, ce bel engin devait approcher des 20cms. Un monstre.
    Kat s’approcha pour le toucher mais il l’a stoppa. Il ouvrit un tiroir et sortit un préservatif.
    « – C’est moi qui te donne du plaisir aujourd’hui ! »
    Pendant qu’il enfilait le latex, Kat continuait de se carresser. Son vagin était en feu. Elle se posa sur le bureau. D’un geste puissant et rassurant à la fois il la saisie par les hanches et la pénétra puissamment.
    Ses coups de bassins étaient puissants. Kat se releva et s’accrochait aux épaules larges de son bourreau.
    Terriblement excités l’un comme l’autre, la jouissance arriva rapidement. D’abord Kat qui sentie ses muscles se tendre. Puis lui, comme s’il sentait son devoir fait et la possibilité de se lâcher à son tour.
    Ils restèrent quelques secondes enlacés puis il se retira.
    Son sexe encore à demi gonflé de plaisir. Il le renferma dans son pantalon.
    Kat renfila son string. Plus aucun mot ne fut échanger. Chacun retourna à son fauteuil. Tandis qu’ils se regardaient de loin depuis leurs postes de travail, les autres collègues commençaient a revenir.
    Vivement la prochaine pause repas !!!

    Et voilà, ma petite histoire du jour que tu m’as inspiré

    Répondre
  • Bonjour ma kat ça sais le fantasme qui me viens le plus souvent tu et agenouillé devant moi tu me carresse dandrement mon penis bien dure dans mon pantalon en suite tu dédisant mon pantalon pour prendre avec ta langue et ta bouche mon membre bien dure tu dessan et monte en laissent glisser ta langue sur mon membre bien dure après qu’elle que minute toute exite tu te revir pour me présente ton magnifique cul et ta chatte superbe et je m’agenouille deriere toi et te prend en levrette mais aller et venu commence à aller plus vite et après quelque minute tu me dit dans l’oreille que tu aimerai avoir mon penisse dans ton beau petite cul après cette demande je m’exécute et la sais l’extase le temps que je fais des aller venu tu prend un de tes gode et tu te rente dans ta chatte après quelque minute sais l’orgasme moi je vien sur ton joli cul

    Répondre
  • Bonjour kat. voici ma petite histoire voilà plusieurs Anne jalais voir un avocat à mon arrive à ma surprise en rentrent dans le cabinet j’entendis des jemisment curieux la porte entre ouverte jais regarder et il étais entrain de baiser le gars avez le dot à moi et la fille étais aussi sur le bureau et le gars plus vite que son bassin fessais des aller et venue et plas la fille gémissait moi quand j’ai vue ca j’ai mi la main dans mais pantalon et à commence à me branle et sa fini elle a génous entrain de Luis manger les testicule et le succès Luis à fini par Luis ejaculer sur la figure et moi toute exite me branla juste qu’à temps que je vienne toute un plaisir et en suite je suis parti s’en avoir vue l’avocat sais ca mon histoire kat merci de me lire tu me donnera des nouvelle

    Répondre
  • Bonjour, voici ma petite histoire erotique :
    Par une belle matinée ensoleillée de printemps, Cécile décida d’aller faire un petit footing. Comme à son habitude elle enfila sa tenue rose et noire. La température étant clémente elle opta pour son débardeur qui lui laissait le ventre à l’air et le cuissard qui s’arrêtait au genoux et qui surtout lui faisait les fesses bombées.
    Ses baskets aux pieds elle quitta sa maison et pris la direction du petit bois.
    Rapidement la cadence qu’elle s’infligeait lui fit couler des gouttes se sueur. Elle sentait les gouttes couler entre ses seins et le long de son dos.
    Elle avait déjà parcouru 3 ou 4 kilomètres lorsqu’elle décida de faire demi tour après la petite cabane de pic nique.
    Alors qu’elle s’approchait de la cabane elle entendit de petit gémissement.
    A la fois inquiète et intriguée elle s’arrêta et s’avança prudemment de la cabane.
    Les gémissements étaient de plus en plus forts.
    Elle regarda au travers de la fenêtre et aperçu de dos un homme nu.
    Il devait mesurer 1m90, les épaules larges et des cuisses musclés. Son bassin semblait faire des mouvements de va et vient.
    Immédiatement Cécile compris que cet homme était en train de faire l’amour à une femme.
    Les gémissements continuaient de plus bel. Les mouvement de bassin de l’homme étaient puissants et très rythmés.
    Cécile était hypnotiser par les fesses de l’homme qui allait d’avant en arrière.
    A cet instant elle pensa à son amant Greg et inconsciemment sa main commença à descendre au niveau de son pubis.
    L’homme administra un claque sèche sur les fesses de sa partenaire.
    « – C’est à toi de travailler un peu maintenant ».
    L’homme se décala, Cécile pu enfin voir son visage, un bel homme au trait fin et une barbe de 3 jours. Pour la première fois elle pu apercevoir son sexe. Fièrement en erection, rarement Cécile n’en avait vu d’aussi gros. Maintenant elle comprenait mieux les gémissements…
    La femme quand à elle était penchée en avant sur une table. Elle se releva. Sa longue chevelure brune recouvrait en partie ses seins.
    Elle devait bien mesurer 1m70 et avait des courbes quasi parfaites.
    L’homme s’allongea sur la table et sa partenaire se coucha sur lui.
    De sa cachette, Cécile avait une vue parfaite sur la scène.
    Rapidement la femme s’empalla sur le vigoureux penis de son partenaire. Elle lui tournait le dos et faisait face à Cécile.
    Les deux amants étaient tellement excité qu’ils n’avaient pas remarqué Cécile qui pourtant s’avançait de plus en plus à la fenêtre. L’envie de ne louper aucun détails devenait plus intense que le risque de se faire voir.
    Cécile avait désormais la main sous son cuissard. Comme souvent elle n’avait pas mise de culotte et ses doigts avaient rapidement trouver le chemin de son clitoris.
    Elle jouait avec son bouton au même rythme que la femme chevauchait son amant.
    A cet instant Cécile ne savait plus si elle était derrière la fenêtre ou bien si c’était elle qui était assise sur ce divin penis.
    La femme accéléra encore ses mouvements. Ses fesses venaient heurter violemment les cuisses de l’homme.
    Cécile n’en pouvait plus elle retira son débardeur pour pouvoir caresser ses seins. Ses mamelons étaient dressés comme pour donner la direction à suivre vers les 2 amants.
    L’homme poussa soudain un râle de plaisir, ses fesses se contractères et il souleva le bassin comme pour pénétrer au plus profond de sa partenaire.
    La femme stoppa ses mouvements et s’appuya sur les cuisses de son homme. Elle aussi laissa échapper un cri de plaisir. Le couple avait réussi à jouir en même temps.
    A sa grande surprise, Cécile aussi laissa échapper un petit bruit. Heureusement ils ne l’entendirent pas.
    Le couple resta quelques minutes couché ensemble sur la table puis ils se r’habillèrent. Ils étaient en tenue de randonnée. Rapidement ils quittèrent les lieux, laissant Cécile, seule et choquée de cet instant de plaisir qu’elle venait de vivre.
    Elle attrapa son téléphone dans sa poche.
    « – Greg ? Viens me rejoindre dans la cabane de chasseur du petit bois. J’ai une surprise pour toi …  »

    Voilà, j’espère que ça t’a plu. Bisous ma belle

    Répondre
  • Je suis partant ma Kat. Car j’adore vraiment quand tu mouilles.
    Prépare tes lingettes.
    La langue arrive
    Yellow44
    #Y44
    @selfiespixy443

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *